performance

Alexandre Roccoli

Hadra

22 mars (Paris), 13 juin (Reims), 2 juillet (Naples), 31 aout (Djerba)

Musée national de l'histoire de l'immigration, Manège - Scène Nationale de Reims, Napoli Teatro Festival, Djerba Festival

Avec la nouvelle création Hadra, le chorégraphe Alexandre Roccoli ouvre un nouveau cycle. Créée à l’origine pour le danseur marocain Yassine Aboulakoul puis rejoint par son frère Youness, la pièce affirme les puissances du désir de danse.

 

Pour Hadra, solo créé en 2017 au Musée de l’Histoire de l’Immigration, Alexandre Roccoli puise son inspiration à la source de danses de possession telles qu’elles ont pu apparaître au Maroc notamment dans les confréries gnaoua mais aussi dans certaines cultures contemporaines plus urbaines, du hip hop à la house music. En jouant avec la répétition des mouvements et des sons, Alexandre Roccoli produit une esthétique circulaire, hypnotique et magnétique où le corps est saisi par les vertiges de la danse. Entre état de grâce et état de choc, l’énergie et la virtuosité des jeunes danseurs marocains Yassine et Youness Aboulakoul transmettent un désir fou de danser. Ce projet ouvre une nouvelle série qui travaille la question du corps dit « gracieux » en scène.

 

Alexandre Roccoli présentera également sa création Hadra au Musée national de l'histoire de l'immigation, au Manège - Scène Nationale de Reims, au Napoli Teatro Festival, Italie, puis au Festival Djerba, Tunisie. 

 

 

Alexandre Roccoli (France) est lauréat de la commission Spectacle Vivant de la Cité internationale des arts.

informations pratiques

Informations pratiques et horaires sur le site internet du Musée national de l'histoire de l'immigration, du Manège - Scène Nationale de Reims, du Napoli Teatro Festival et du Festival de Djerba.

lire aussi