photography

Wiame Haddad

liens (1)

ARTS VISUELS
PHOTOGRAPHIE

 

L’artiste Wiame Haddad (née en 1987) concentre son travail, ses réflexions et sa pratique photographique autour de la question du corps entre Occident et Monde arabe. Pour cela elle se nourrit de tout ce qui met en évidence la manière dont le corps exprime une situation d’enfermement, de conflit intérieur, ou de conflit provoqué par un contexte historique ou social, se focalisant ainsi sur le corps comme signifiant du politique.

 

Esthétiquement, socialement et politiquement, la démarche photographique de Wiame Haddad découle de l’intérêt qu’elle porte aux corps et leurs environnements. Les personnes qu’elle photographie sont très souvent des individus qui lui sont familiers, que ce soit des inconnus ou pas. S’opère alors un équilibre fragile qui semble faire basculer l’image vers quelque chose de poétique et qui flirte sans cesse avec le politique.

Dans un silence souvent pesant, les prises de vues sont ambiguës. Elle ne cherche ni à diriger ses modèles ni à les rassurer, ce qui l’intéresse c’est la manière dont les corps prennent naturellement place dans l’image et ceci même au travers d’une gêne qui parfois se révèle présente.

La lumière naturelle qui souvent vient effleurer les visages renforce ce sentiment d’intrusion. Les lieux choisis sont minimalistes ce qui permet une plus grande concentration sur le sujet. Les images de Wiame Haddad se révèlent peu à peu dans un espace en suspens, le temps s’arrête et les modèles sont parfois attirés vers un élément inconnu, suggéré par le hors champs, et parfois ils nous fixent droitement sans détour, comme pour nous défier. Elle essaie dans son travail photographique d’affirmer des réalités qui lui semblent justifiées par un contexte social ou politique actuel.