composition

Wael Alkak

Musicien né à Damas, Wael Alkak compose une musique électronique fusionnant les genres et les cultures.

 

Diplômé du Conservatoire Supérieur de Musique de Damas en Syrie, il s’intéresse très jeune à la musique populaire syrienne, pratique le bouzouki, les percussions, le saxophone et le clavier, avant de s’initier à la composition digitale.


Suite à sa participation aux manifestations pacifiques en Syrie en 2011, Wael Alkak compose Neshama, un projet collectif contemporain qui interprète des rythmes traditionnels en versions électroniques, combinant musique folklorique et arabe classique, à partir des hymnes révolutionnaires nés de la révolution pacifique.


Depuis 2013, Wael Alkak se produit en Europe, entre Paris son nouveau lieu de vie, Berlin, Londres et Copenhague. Il présente sur scène ses projets Neshama (2012) et Men Zaman (2017) qu'il mixe avec de nouvelles compositions musicales électroniques, des chants traditionnels arabes et improvisations live.


Wael Alkak puise son répertoire dans le folklore populaire des pays du Levant (Chaâbi). Ses performances live mêlent tradition et contemporanéité, où sons du synthétiseur et mélopées du bouzouki produisent un style transcendant comparable aux sonorités de la techno.