en ligne

Valérian Goalec & Aurélie Faure

Side to Side #5 — Dialogues entre artistes et commissaires

Samedi 9 mai 2020

En ligne | Online
liens (1) partenaires

 

Depuis quelque temps, j’étais attentive au travail de Valérian et à ses publications via Instagram. Lors de mon dernier séjour à Bruxelles, en novembre 2019, nous nous sommes rencontrés autour d’un café et d’un délicieux cake au matcha. Valérian m’explique qu’il déménage, son atelier est vide : il a décidé de quitter Bruxelles, une ville où il a vécu et travaillé pendant neuf années, et de retourner en France, à Paris. Sur le coin d’une table, Valérian me raconte son travail. Les pages de son portfolio défilent sur l’écran de l’ordinateur. Nous décidons de nous revoir.

 

Plus tard, il m’apprend qu’il est résident à la Cité internationale des arts. Le co-commissariat de l’exposition à la Friche belle de mai m’accapare, le temps file. Je propose à Valérian de venir visiter son nouvel atelier après le vernissage, prévu le 13 mars. Le vernissage est annulé le jour même. Le lendemain, je rentre à Paris. Deux jours après, le confinement est annoncé. Cet appel à projet est l'occasion parfaite de rattraper notre rendez-vous manqué.

 

En regard aux (trop) nombreuses initiatives numériques, et à la personification des commissaires et des artistes, j’ai répondu à cet appel en proposant un montage DIY de voix et d’images : le propos et les œuvres étant les éléments essentiels. Pendant 28 jours, nous échangeons des idées, des pensées, des lectures, des documentaires. Nous nous appelons, nous nous écrivons. Nous enregistrons chacun de notre côté. Puis, comme une évidence, nous avons décidé de nous retrouver. Le temps nous était compté, tout comme le kilomètre qui nous séparait. Au cœur de la cité, et de cet étrange calme, Valérian explique les deux projets qui l’animent à cette heure.
Avant de le retrouver, je répertorie et mesure les objets qui définissent mon espace de travail pour son abécédaire. Et surtout, je relève le challenge et filme mon trophée.

 

Aurélie Faure

 

Aurélie Faure

Aurélie Faure est une commissaire d’exposition indépendante et auteure. Elle est membre de l’association des Commissaires d’Exposition Associés (C-E-A). Diplômée des Beaux-Art en 2007, elle étudie ensuite le droit et les sciences politiques : une formation qui continue de marquer ses recherches dont les problématiques animent avec vigueur les projets qu’elle réalise.

 

Depuis 2010, elle assure la conception, la production et la coordination d’expositions en France et à l’étranger. De 2010 à 2013, elle travaille notamment dans les galeries Emmanuel Perrotin, Suzanne Tarasieve, Eva Hober à Paris et auprès de l’Institut Français à l’étranger.

En 2014, elle crée l’association Born And Die avec Ivan Dapic et Léo Marin afin de défendre la jeune création et l’auto-production d’expositions, d’éditions et de multiples.

De 2014 à 2019, elle est la collaboratrice de Gaël Charbau sur l’ensemble des projets qu’il mène en tant que directeur ou conseiller artistique : Révélations Emerige, Fondation d’entreprise Hermès, Universcience, Inventeurs d’Aventures, Nuit Blanche 2018.
En 2019, elle est nommée directrice artistique du Focus France à Art Vilnius.

En 2020, elle assure avec Lola Meotti le co-commissariat de l’exposition collective SIGNAL, sur une invitation du Centre Wallonie Bruxelles | Paris, à la Friche la Belle de Mai. En parallèle, elle développe une écriture sonore à travers deux projets radiophoniques : Alcantara mon amour avec Clément Doula et Scalar Station avec Romain Poirier.

Valérian Goalec

Valérian Goalec, né en 1986 à Rennes (France), est un artiste lauréat des commissions Arts Visuels de la Cité internationale des arts. Il vit et travaille aujourd'hui entre Paris et Bruxelles. 

 

Valérian Goalec développe ses recherches sur l’architecture et l’urbanisme à partir des archives du Pavillon de l’Arsenal ; et prépare le stand de la FWB à Art Brussels 2020, reporté à 2021. En parallèle, il réalise l’abécédaire des outils qui dessinent l’espace de travail de celles et ceux avec lesquel.le.s il collabore. Ce projet donnera naissance à un livre en cours d’élaboration avec la maison d’édition Théophile’s Paper.

lire aussi