danse choreography

Sinan Kajtazi

Centre culturel du Kosovo

ENTRETIEN

 

Aujourd'hui premier danseur au Ballet national du Kosovo mais aussi musicien pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre carrière ? 

 

"Je danse avec le Ballet National du Kosovo depuis 2002.

 

J'ai été l'élève de la première génération de ballet après la guerre au Kosovo. Mon professeur M. Ahmet Brahimaj (plus tard danseur principal du Ballet du Kosovo de 1972 à 1991 et directeur) a insisté pour ouvrir la première Ecole de Ballet au Kosovo. Cette école s'est intégrée au lycée de musique de Prishtina (capitale du Kosovo) où j'étais et j'ai eu la chance d'être l'un de ses premiers élèves.

M. Ahmet Brahimaj a fait un travail considérable pour reconstruire le Ballet National du Kosovo après la guerre. Grâce à lui, ce dernier est aujourd'hui une compagnie de haut niveau, qui a été présentée – outre les pays des Balkans – à Paris (France), Zurich (Suisse), Berlin, Hambourg (Allemagne), Graz (Autriche), Naples, Villapiana, Alto Monte, Crotone (Italie), Tampere, Helsinki, Pori, Turku (Finlande), Ankara (Turquie). 

 

Depuis que je suis avec le Ballet National du Kosovo, j'ai interprété des rôles principaux tels que : Prince Désir (La Belle au bois dormant), Don Hose (Carmen), Basilio (Carmen), Spartacus (Spartacus), Albert (Zhizel), James (La Sylphide) etc.

 

En parallèle de la danse, je pratique le clavier depuis l'âge de 7 ans. Puis à 15 ans, j'ai commencé à étudier la clarinette.

La musique est très importante pour moi. Je vis depuis 18 ans avec le ballet et la musique, j'adore ça, je suis heureux des décisions que j'ai prises pour ma vie."

 

 

Vous êtes à la Cité internationale des arts à travers le partenariat créé en 2019 avec le Centre culturel du Kosovo, quelle est l'importance de la résidence à Paris dans votre carrière artistique ? 

 

"Je suis très reconnaissant envers le Centre Culturel du Kosovo à Paris de m'avoir donné cette merveilleuse opportunité d'être en résidence à la Cité internationale des arts. J'utilise vraiment cette période de temps de la meilleure façon possible.

Pour tout artiste, être à Paris pendant un certain temps, c'est une grande opportunité. Paris est la ville de l'art ! 

 

Dans un avenir prochain, j'espère et souhaite que des danseurs et amis du Ballet National du Kosovo aient la même chance de pouvoir être en résidence à la Cité internationale des arts. Etre à Paris m'a beaucoup changé, cela m'a donné de l'inspiration pour continuer à faire mon art et m'a permis de recharger mes batteries."

 

 

 

 

BIOGRAPHIE

 

Sinan Kajtazi est né à Mitrovica, au Kosovo. Il a étudié la musique et la danse à l'école "Prenke Jakova" de Pristina, dont il est sorti diplômé en 2005. 

Il est danseur principal au Ballet National du Kosovo et en même temps un musicien accompli, jouant de la clarinette, du saxophone, du piano et d'autres instruments. Sinan Kajtazi a produit son premier album en 2013, intitulé RE-VI-VAL, avec des interprétations instrumentales de chansons classiques et populaires albanaises. En 2013 et 2014, il a participé à l'événement "Pristina Open Air Music Nights", financé par l'UE, avec son propre groupe de musique, élargi en 2014 avec des musiciens albanais et turcs, dans le cadre de son projet "Carrefour de la musique en Europe du Sud-Est" financé par le projet "Culture pour tous" financé par l'UE. 

Sinan Kajtazi est le fondateur et le propriétaire du studio d'enregistrement VoxOn.