installation arts visuels

Mohssin Harraki

liens (1) partenaires

Mohssin Harraki développe une œuvre à la frontière de l’image et du dispositif, prenant ses sources chez les Anciens comme dans les débats les plus contemporains sur l’éducation, l’histoire, la politique, et plus spécifiquement dans le monde arabe. L’artiste questionne à la fois la construction culturelle et les mécanismes de constitution de la mémoire et de l’imaginaire collectif. Il s’intéresse à des sujets tels que la généalogie, la transmission du pouvoir et l’éducation. Il est représenté par la galerie Imane Farès (Paris).

 

Dans son projet de résidence à la Cité internationale des arts Image interdite/image manquante, l’artiste remet en question l’interdiction de l’image et le degré de manque qu’elle produit, tout en évoquant les moyens de production des archives et son rapport à l’Histoire dans le contexte marocain et dans celui des pays arabes en général.

lire aussi