peinture

Ludovic Salmon

liens (1)

Ludovic Salmon peint des sociétés de services, des salariés en open space, des postiers perdus en campagne, des machines obscures, des livreurs de sushis... Il représente des sujets sociaux en oscillant entre registre tragique, fantastique et grotesque.

Dans la plupart de ses peintures, l’humain apparaît en prise directe avec un monde contemporain qui semble se déliter. Le monde du travail, la vitesse qu’il induit, la violence symbolique ou réelle sont des sujets récurrents dans ses toiles. Bien que figuratives et empreintes d’une certaine culture de l’image, celles-ci proposent une matérialité contrainte par les gestes de l’artiste (effacement, grattage...).

 

La peinture est pour Ludovic Salmon une zone intermédiaire, entre l’image et la matière, à déchiffrer et à interpréter. Elle possède une force comique, onirique et critique.