exposition actualités

in/visible

Une proposition de Philipp Lange

A partir du 26 octobre 2022

Cité internationale des arts - Site du Marais
à télécharger (1) partenaires

       

S’appuyant sur les pratiques collaboratives qui peuvent naître à l'occasion d’une résidence à la Cité internationale des arts, lieu où se rencontrent toutes les pratiques, les générations et les nationalités, Philipp Lange propose à plusieurs artistes d’investir les espaces interstitiels du bâtiment principal de la fondation.

En occupant ainsi ces lieux atypiques, l’exposition in/visible témoigne du caractère organique de la Cité internationale des arts où plus de 300 artistes vivent et travaillent chaque mois au cœur de Paris, dans le Marais et à Montmartre.

 

« Le romancier français Marcel Proust (1971-1922) a un jour décrit le musicien comme un “explorateur de l'invisible”[1] - un terme qui peut également s'appliquer à d'autres disciplines artistiques. Par le biais de médiums artistiques, ce qui est caché, dissimulé ou dans l'obscurité peut être mis en lumière.

 

L'exposition in/visible réunit cinq artistes plasticiens actuellement en résidence à la Cité internationale des arts, et s'intègre dans les espaces collectivement occupés du bâtiment principal du site du Marais. in/visible s'aligne verticalement le long de l'escalier pour transformer les passages entre ascenseur et couloir, studios et bureaux en un espace d'exposition d'usage quotidien. Ces espaces de transit issus de l'architecture des années 1960 fonctionnent inévitablement comme des points de rencontre et sont désormais le point de départ de l'exposition.

 

Si l'objectif principal de tout programme de résidence est la visibilité, il doit également proposer un espace favorable à la contemplation. Le retrait et l'isolement momentané sont aussi essentiels à la pratique artistique que l'échange et la présentation. À travers leurs œuvres, Laura Besançon, Luki von der Gracht, Judith Kakon, Manuel Mathieu et Letizia Romanini abordent de manière très différente le vaste champ des notions d'in/visibilité. Ces artistes donnent à voir des offrandes basées sur l’empathie, des moments intimes, des observations astucieuses, des idées spirituelles ou des perceptions en miroir qui se succèdent d'un étage à l'autre et se révèlent à la lumière d’un espace semi-public. »

 

Philipp Lange

 

[1] Marcel Proust : À la Recherche du temps perdu, Gallimard, Paris 1954, vol.1, p. 351. 

 

La carte pour découvrir toutes les œuvres présentées dans l’exposition est disponible ICI.

 

 

Laura Besançon (née en 1993, Malte) est en résidence dans le cadre du programme « Cité internationale des arts x Institut français ».

Luki von der Gracht (Allemagne) est en résidence dans le cadre du programme « Art Explora x Cité internationale des arts ».

Judith Kakon (née en 1988, Suisse) est en résidence dans le cadre du programme Atelier Mondial de Bâle, Suisse.

Manuel Mathieu (né en 1986, Haïti) est en résidence dans le cadre du programme « Art Explora x Cité internationale des arts ».

Letizia Romanini (née en 1980, Luxembourg) est en résidence dans le cadre du programme « Cité internationale des arts x Kultur | lx - Arts Council Luxembourg ».

 

Philipp Lange (né en 1992, Allemagne) est en résidence par le biais du programme « 2-12 » de la Cité internationale des arts.

informations pratiques

Accessible au public tous les mercredis, de 18h à 21h
Entrée libre

lire aussi