rencontre

I HAVE FORGOTTEN THE NIGHT

Joël Andrianomearisoa

Mardi 08 octobre 2019, à 19h

Auditorium - Cité internationale des arts
liens (1) partenaires

               

A l’occasion de son cycle de rencontres en écho à plusieurs pavillons nationaux de la Biennale di Venezia 2019, la Cité internationale des arts vous convie à un moment d’échange avec Joël Andrianomearisoa, en présence des commissaires du Pavillon Madagascar : Rina Ralay Ranaivo et Emmanuel Daydé. 


 

« Matérialisant son voyage traduit de la nuit au travers de papiers déchirés d’amour et de mort, Joël Andrianomearisoa déploie l’immatériel du monde invisible, en retournant le monde ailleurs, quand le soleil de fer s’oublie dans l’azur de la nuit, quand la lumière noire ne fait plus naître le jour. 

Amoureux « du sol différent de trois vergers contraires : l’Europe froide, l’Inde au ciel rose et bleu et l’Afrique source limpide et profonde » (Jean Joseph Rabearivelo), Joel Andrianomearisoa n’a de cesse de rassembler les opposés cardinaux qui le constituent en d’élégantes figures abstraites et mélancoliques, tissées de matériaux naturels mangés d’ombre et de lumière. Enfant des nuits de « Iarive la morte » comme d’un año de amor dans les rues de Madrid, promeneur solitaire rêvant depuis les bars et restaurants parisiens jusqu’aux rives du sommeil du Bosphore ou à l’horizon infini de Cotonou, l’artiste sans frontières confère une infinie nostalgie à la modernité du carré en exhalant la sentimentalité de la matière. 

 

Chargé d’édifier le premier pavillon de Madagascar à la Biennale de Venise, Joël Andrianomearisoa rend hommage non à un pays mais à la majesté de l’outrenoir et à ses errances tristes qui se plient, se déplient, se découpent, se chantent et se rient quand vient la mélancolie. »

 

Texte du Pavillon Madagascar

 
informations pratiques

Entrée libre, dans la limites des places disponibles