performance

Hugo de Almeida Pinho

The Seeing Eye. Rear Window Real Window

du 17 décembre 2019 au 03 janvier 2020

Petite Galerie - Cité internationale des arts
liens (1) partenaires

La performance-installation de l'artiste portugais Hugo de Almeida Pinho est basée sur l'évolution des études optiques qui ont cherché à comprendre et à dominer les mouvements du regard. The Seeing Eye. Rear Window Real Window revient également sur la relation entre expérience visuelle et construction historique de la vision, ainsi que sur la manière dont la technologie médiate, forme et modifie notre perception.

 

 

L'observateur est celui qui voit à l'intérieur d'un ensemble de possibilités limitées à un système de conventions et où la perception visuelle de chaque période historique se considère comme fiables tout en ayant des formes différentes formes et de façons de voir modifiées – comme l'affirme Merleau-Ponty, le monde est simultanément ce que nous voyons et ce qui nous fait apprendre à voir. Dans l'état scopique et cinétique d'aujourd'hui, aggravé par l'ubiquité informatique, nous pouvons nous demander comment notre regard peut aussi avoir été façonné par différents régimes visuels.

Partant de cette idée d'un environnement historique, social et psychologique cristallisé par certains régimes visuels et cognitifs, cette performance-installation s'appuie sur l'évolution des études optiques qui ont cherché à comprendre et à dominer les mouvements de l'œil conduisant à des altérations de la perception visuelle — des expériences optiques de l'Antiquité classique, des dispositifs techno-scientifiques du XIXe siècle, aux yeux actuels de traque et bionique.
 
A travers des éléments tels que l'effacement et la révélation, la transparence et l'alchimie, l'impermanence et la mobilité, The Seeing Eye/Rear Window Real Window travaille sur une idée dynamique de boucle et de dialogue entre fenêtres intérieures et extérieures, réfléchissant sur la nature instable et variée de l'image. Il s'agit d'une enquête sur la relation entre l'expérience visuelle et la construction historique de la vision, ainsi que sur la façon dont la technologie sert de médiateur et façonne la perception et la vision.


 
Extrait du texte écrit par Sara Castelo Branco, 2019

 

 

Hugo de Almeida Pinho (Portugal) est en résidence à la Cité internationale des arts par le biais du programme de l'Institut français.

informations pratiques

Entrée libre, dans la limite des places disponibles.

Installation présentée jusqu'au 3 janvier 2020.