exposition

Yves Hänggi

Tranchée Racine

du 18 au 21 novembre 2021

partenaires

À l’invitation de Stéphane Blanquet, Yves Hanggi présente une série de dessins grands formats dans le cadre de l’exposition TRANCHÉE RACINE.
 

TRANCHÉE RACINE est un manifeste artistique initié par Stéphane Blanquet. À l’origine édition d’images graphiques fédérant une internationale de dessinateurs, elle se transforme en exposition pour accompagner la monographie DANS LES TÊTES DE STÉPHANE BLANQUET.

 

Artistes viscéraux, généreux, hypnotiques, obsessionnels, ils viennent de tous les courants et contre-courants. Agitateurs rebelles, bruyants, cruels, généreux, non-conformistes, ils incarnent l’archétype du fripon divin, que Michel Maffesoli évoque dans La Part du Diable : "Il favorise la rébellion ponctuelle, il suscite l’hérésie libératrice, il dynamise la création artistique, il permet la marginalité fondatrice… L’excès, le démonisme, les multiples effervescences de divers ordres, sont là, qui affirment que Dionysos est bien le « roi clandestin » de l’époque. [1]".

Cet esprit rebelle et libertaire est le lien entre tous ces artistes, une racine démultipliée, qui interroge notre rapport à la sexualité, à la mort, à la nature, à l’animal, au végétal, à la politique, à l’image. Leurs créations sont autant de possibles, de devenirs qui tissent leur relation dans un imaginaire ouvert.

La Tranchée Racine, publication, présente, au fil de ses 42 numéros, plus de 500 œuvres et artistes venus du monde entier dont des personnalités bien connues du grand public comme Sophie Calle, Raymond Pettibon, Tanaami Keiichi, Andres Serrano ou les frères Jake et Dinos Chapman.

 

[1] Michel Maffesoli, La Part du Diable, précis de subversion postmoderne, Flammarion, 2002

 

– Martine Lusardy 

 

 

Yves Hänggi (Suisse) est en résidence à la Cité internationale des arts par le biais du programme de la République et Canton du Jura, Suisse.

informations pratiques

Toutes les informations pratiques sur le site de la Halle Saint Pierre.

lire aussi