exposition

Sheena Hoszko

Take Care

du 03 mars au 21 juillet 2019

La Ferme du Buisson
liens (1) partenaires

Entre soin et sollicitude, la notion de care invite à une réflexion transversale sur notre société. Dans un contexte mondial de « crise du soin », il importe de revaloriser et de politiser le care en explorant les formes et les relations auxquelles il peut donner lieu.

Avec cette exposition activée par des performances, des discussions et des ateliers, la commissaire canadienne Christine Shaw invite des artistes (Stephanie Comilang, Steven Eastwood, Jeneen Frei Njootli, Sheena Hoszko, Kwentong Bayan Collective, Hazel Meyer and Cait McKinney, Raju Rage et Laakkuluk Williamson Bathory) travaillant ailleurs dans le monde à introduire de nouveaux outils pour explorer le care dans le contexte français. Ces artistes exposent leur travail pour la première fois en France et  offrent des perspectives nouvelles sur la précarité du travail, les institutions médicales et carcérales, les migrations, ou encore  la gestion de l’environnement.

 

Ils nous interrogent ainsi sur la manière dont l’art,  l’activisme, l’entraide collective, les pratiques féministes, la culture queer, les savoirs autochtones, ou une relation plus étroite à la terre, peuvent contribuer à une meilleure reconnaissance du care comme force sociale et culturelle.

 

 

Sculptrice et militante anti-prison, Sheena Hoszko fonde son travail sur des recherches de long terme autour des dynamiques de pouvoir de sites géographiques, architecturaux et psychologiques, et se nourrit des expériences de sa propre famille avec l’incarcération et la migration.

Dans le cadre de son exposition, elle sera présente à la Cité internationale des arts pour une rencontre autour de son travail le 11 mars prochain.

 

 

Sheena Hoszko (Canada) est lauréate des commissions Arts Visuels de la Cité internationale des arts.

lire aussi