performance installation

Powerful General Purpose Art, 2/3

Flora Bouteille

du 20 novembre au 03 décembre 2019

Petite Galerie - Cité internationale des arts
liens (1) partenaires

“Sans bord. Sans restriction.”

 

Powerful General Purpose Art, 1/3 : The Perverted est une pièce performative et modulable présentée aux Subsistances (Lyon) en novembre 2019. Imaginée en collaboration avec plusieurs acteurs du champ des arts plastiques, de la performance, de la danse, du théâtre ou encore du cirque, elle répondait au concept du S-P-S (Show-Performance-Show). Il s’agit de pièces transdisciplinaires dont les dispositifs transitent d’un type d’espace à un autre ; de la scène théâtrale à la salle d’exposition. Selon les spécificités contextuelles, elles peuvent également se déployer sous la forme d’un film ou d’une conférence, et relèvent d’une réflexion portant, non sans humour, sur l’existence d’une « Oeuvre Ultime du XXIe siècle ». 

 

Powerful General Purpose Art, 2/3: The Good, The Bad and The Art est une première mutation du projet à la Cité internationale des arts. La pièce s’adapte ici à l’espace « extra scénique » d’une galerie et cherche à intégrer les spectateurs au sein d’un processus de création en perpétuel renouvellement. Elle s’inscrit parmi ces « oeuvres-laboratoires » qui hissent à son paroxysme la question du tableau vivant en musée et de l’oeuvre plasticienne à la scène. Elle crée ainsi un « lien ontologique entre le plateau et l’espace d’exposition » ; « ce qui se déploie dans celui-ci est autre chose qu’un simple entracte incitant le spectateur à retourner à celui-là » (Ondine Bréaud-Holland, La scénographie comme territoire de l’art ou ‘l’impossible’ ontologie du plateau). 

 

Texte de Cassandre Langlois écrit à l’occasion de l’exposition de Flora Bouteille : Powerful General Purpose Art 2/3.


 

Flora Bouteille (France) est en résidence à la Cité internationale des arts par le biais du programme de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon. Elle est lauréate du prix de Paris 2018.

informations pratiques

Entrée libre, sur rendez-vous

 

Vernissage – 19 novembre, 18h30
 

lire aussi