exposition actualités

Le Bestiaire de l'Anthropocène

DISNOVATION.ORG & Nicolas Nova

Du 28 septembre au 31 octobre 2022 | Vernissage le 27 septembre, 19/22h

Petite Galerie - Cité internationale des arts
partenaires

Inspirée des bestiaires médiévaux et des observations de notre planète à l’ère de l'Anthropocène, cette installation présente diverses créatures et objets hybrides de notre temps. Conçu comme un manuel de terrain, ce bestiaire nous incite à élaborer de nouvelles perspectives d'observation, de navigation et d'orientation dans un monde en rapide transformation. Plastiglomérats, chiens robots de surveillance, fordite, gazon artificiel, arbres-antennes, SARS-COV-2, montagnes décapitées, aigles chasseurs de drones, bananes clones. Chacun de ces spécimens est symptomatique de l’ère « post-naturelle » en pleine mutation dans laquelle nous vivons. Souvent sans même que nous les remarquions, ces spécimens se propagent de façon exponentielle et coexistent avec nous.

 

Co-édité par Nicolas Nova et le collectif DISNOVATION.ORG, Le Bestiaire de l'Anthropocène cherche à capturer ce moment précis où la biosphère et la technosphère fusionnent et se rejoignent en un nouveau corps composite. Que se passe-t-il lorsque les technologies et leurs conséquences involontaires sont si omniprésentes qu'il devient difficile de définir ce qui est « naturel » ou non ? Que signifie vivre dans un environnement hybride composé de matières organiques et synthétiques ? Quelles autres créatures peuplent le bestiaire de ce début de XXIe siècle ?

 

DISNOVATION.ORG est un collectif de recherche créé à Paris en 2012, dont les membres principaux sont Maria Roszkowska (Pologne/France), Nicolas Maigret (France, 1980 – en résidence par le biais du programme “2-12” de la Cité internationale des arts) et Baruch Gottlieb (Canada/Allemagne). Ils travaillent à l’interface de l’art contemporain, de la recherche et du hacking, et composent des équipes sur mesure pour chaque investigation en collaboration avec des universitaires, des activistes, des ingénieurs et des designers. En particulier, leurs récentes provocations artistiques visent à alimenter des réflexions et des pratiques Post-Croissance, tout en opérant une déconstruction méthodique des promesses techno-solutionistes. Ils ont récemment coédité Le Bestiaire de l'Anthropocène et The Pirate Book.

 

Une exposition organisée dans le cadre de la manifestation Plus que vivant qui se tient à la Cité internationale des arts du 28 septembre au 22 octobre 2022.

informations pratiques

Du 28 septembre au 31 octobre 2022
Entrée libre

 

Vernissage – 27 septembre, 19/22h

lire aussi