installation

Eva Gerson

ECRITURES

 

 

Eva Gerson (France) compose des récits fantasmés-poétiques qui se déploient dans l'espace à travers des installations sonores et visuelles. En 2016, elle publie son premier livre aux éditions LVM, La Dorsale Dorée et Pied de chameau ou IFE. Les mots changent de formes dans l’espace d’exposition, ils viennent orner, composer, s’effacer dans les sculptures. Dans Virus pour vierge, le tampon format A4 et sa valise encrier viennent contaminer les pages vierges. 

 

Elle travaille sur un nouveau projet composé de plusieurs installations visuelles et sonores. Elles prennent leur source dans l’écriture d’un roman policier poétique divisé comme les installations en plusieurs parties. Chacune se déroule dans des villes différentes. À la fin de sa résidence au KuBa à Sarrebruck elle présente une pièce entièrement plongée dans le noir. Une lumière UV se déclenche quand un visiteur entre, laissant apparaître un mur de texte. Des mots, des phrases, extraites du récit sont dispersés dans l’espace, peints avec de la peinture fluorescente invisible. Comme autant d’indices à relier. 

 

Les mots, le récit envahissent tout.