marionnettes

Ernst St Rome

Ernst St Rome a grandi à Carrefour (Haïti), là où le mouvement artistique de Brochette a pris naissance.

Il a été initié très tôt aux disciplines artistiques par son père le peintre Gérard St Rome, puis en fréquentant des artistes, tels que Viviane Gauthier pour la danse, Micheline Laudun Denis et Alzire Rocourt pour le chant, Jean René Jérôme et Jacques Valbrun pour la peinture, ce dernier l’initie à la prestidigitation. En 1986, il évolue dans l’éducation et crée sa première marionnette à fil Ti Boss avec laquelle il fait des animations de rue. 

Par la suite, il crée d’autres personnages qui puisent leur source dans l’imaginaire haïtien. Il a collaboré dans la mise en scène avec Lorraine Mangonès et Syto Cavé et mis en scène lui même plusieurs spectacles de marionnettes du patrimoine littéraire et théâtral haïtien, dont son œuvre préférée La famille des Pitite Caille de Justin Lhérisson, qu’il a adapté en 2009 avec des marionnettes à gaine. Il a suivi un stage de mise en scène avec Catherine Boskovitch et a participé à diverses résidences au Canada, en Guadeloupe, Belgique et en Suisse. 

 

Suite au tremblement de terre du 12 janvier 2010, il fonde la Cie Au Fil du Temps, dont il est le directeur artistique. Il a été invité spécial du 13e Festival Quatre Chemins en 2016 en hommage à sa carrière de marionnettiste. En 2017, il a représenté Haïti aux Jeux de la Francophonie à Abidjan. 

 

Il considère son art comme un moyen efficace d'inviter le public à la réflexion sur les problèmes sociopolitiques et environnementaux qui le concernent. Actuellement, il œuvre à l’adaptation et la mise en scène d’un spectacle de marionnettes à la table tiré du roman Les arbres musiciens de Jacques Stephen Alexis.

 

 

Ernst St Rome (Haïti) est lauréat de l'édition 2020 du programme TRAME.

lire aussi