rencontre

Les légendes naissent-elles dans les films ?

Relations de miroir entre la culture Ballroom et les images animées – Dialogues Afriques #4

Jeudi 23 janvier 2020, à 18h

Auditorium - Cité internationale des arts
liens (1) partenaires

                    

Souvent connue sous le nom de voguing, la culture Ballroom est un mouvement culturel né dans les communautés gays et trans noires et lantinas new-yorkaises à la fin des années 1960. Aujourd'hui, elle affiche près d'un demi-siècle d'histoire et s'est exportée au-delà des frontières états-uniennes, en Russie, au Japon au Brésil et surtout en Europe, continent qui accueille un renouveau de cette culture avec Paris pour capitale.

 

De New York à Paris, les communautés qui s'en saisissent partagent des expériences similaires en tant que minorités de genre et de sexualité, investissant librement les codes de la masculinité et surtout de la féminité. Ces communautés partagent aussi l'histoire transatlantique de la traite négrière et de la colonisation. En réponse, elles s'opposent aux oppressions racistes via une résistance qui circule de part et d'autre de l'Atlantique, sans oublier les Antilles. Elles érigent leurs corps comme la revendication d'un nouveau canon de beauté.

 

La culture Ballroom est aussi une réponse au canon de la beauté occidentale, promue par l’industrie du luxe et par les médias. Des recours à l'appropriation, au détournement, à la parodie sont l'occasion de jeux de miroirs entre cette scène et les images d'Hollywood, les clips, le cinéma et les podiums de haute couture. S'installe alors un va et vient créant une confusion qu'il est cependant possible de démêler en ayant recours à une approche historique de la culture Ballroom, où se rencontrent l'image, le geste et la parole.



Rencontre avec Stéphane Gérard qui découvre la scène Ballroom parisienne en 2015 et y participe à partir de 2016, réalisant que s'y croisent beaucoup de ses sujets de recherches : l'histoire des minorités de genre et de sexualité en Occident, les représentations des corps noirs en France, les luttes politiques contre le VIH/sida. À l'occasion de recherches sur l'histoire de cette culture pour la réalisation de sa série Entre Garçons en 2017, il commence une étude plus approfondie des liens entre culture Ballroom et images animées. Il danse actuellement comme vogueur dans le spectacle À mon bel amour de la Compagnie Par Terre.

 

 

Séminaire de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales proposé par Christine Douxami, Sarah Fila-Bakabadio, Katja Gentric, Dominique Malaquais et Julie Peghini (avec le soutien de l’Ecole Universitaire de Recherche ARTEC et d’une aide de l’Etat de l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’Investissements d’avenir portant la référence ANR-17-EURE-0008) dans le cadre du programme Les Arts en Afrique et dans les diasporas : pratiques, savoirs, mobilités

En parallèle, se tiendra le colloque international Afriques : Utopies urbaines, utopies performatives, du 4 au 6 juin 2020 à la Cité internationale des arts et à la Cité de l’architecture & du patrimoine.

informations pratiques

Entrée libre, dans la limites des places disponibles

lire aussi