rencontre

Le théâtre de l’opprimé et le questionnement des identités de genre et de race

Dialogues Afriques #2

Jeudi 12 décembre 2019, à 18h

Auditorium - Cité internationale des arts
liens (1) partenaires

                    

La création théâtrale se situe au coeur des recherches du groupe de théâtre de l’opprimé de l’université fédérale de Bahia au Brésil depuis plusieurs années. Depuis 2014, ils entament une pratique de création collaborative à dimensions dramaturgique et scénique ancrée sur la mémoire individuelle.

 

Ce travail autour des mémoires se concentre sur les questions de genre et d’identité, notamment auprès des populations afro-brésiliennes. En utilisant les techniques liées au Théâtre de l’opprimé – théâtre militant élaboré par le metteur en scène brésilien Augusto Boal dans les années 1970 – et plus précisément le processus de la Poétique de l’Opprimé, ils interrogent les possibilités de modification des rapports sociaux en rendant possible une nouvelle forme de lutte contre le racisme.

 

Entre 2018 et 2020, ce sont trois spectacles sous la forme du théâtre forum d’Augusto Boal qui voient le jour. Ces spectacles sont le résultat des groupes de discussions mis en place autour de thématiques comme l’université, les communautés LGBTQ+, les grandes entreprises. A l’occasion de cette rencontre à la Cité internationale des arts, la metteuse en scène du groupe de théâtre, Antonia Pereira, revient sur le processus et la présentation du projet.



 

Séminaire de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales proposé par Christine Douxami, Sarah Fila-Bakabadio, Katja Gentric, Dominique Malaquais et Julie Peghini (avec le soutien de l’Ecole Universitaire de Recherche ARTEC et d’une aide de l’Etat de l’Agence Nationale de la Recherche au titre du programme d’Investissements d’avenir portant la référence ANR-17-EURE-0008) dans le cadre du programme Les Arts en Afrique et dans les diasporas : pratiques, savoirs, mobilités. 

En parallèle, se tiendra le colloque international Afriques : Utopies urbaines, utopies performatives, du 4 au 6 juin 2020 à la Cité internationale des arts et à la Cité de l’architecture & du patrimoine.

informations pratiques

Entrée libre, dans la limites des places disponibles

lire aussi