spectacle vivant danse

Agathe Djokam Tamo

Axée sur une idéologie du corps et des concepts reliés à la nature et l’humain, Agathe Djokam Tamo s’inspire des réalités sociales mais surtout de son univers en constante évolution. Elle s’inspire également de son quotidien de femme en société, en relation amoureuse, dévouée pour la danse et le sport, se servant de ses gestes quotidiens répétitifs, pour façonner ses chorégraphies.

 

Entre sa technique de travail Djibi-Badjep (aller et retour) et ses phases d’improvisation – qui lui permettent de creuser au fond de son être et d’être vrai avec son public – la danseuse porte un regard introspectif sur son travail.

A travers l'usage du hip-hop cpmme technique ou de quelques codes de la danse traditionnelle, elle met un accent particulier sur les enfants, l'approche de l’autre et de soi-même selon un sujet précis et dans un environnement concis qu’elle qualifie de "matière souffle" das son processus chorégraphique.

 

Avec un travail nourrit de curiosité, de recherches et de remise en question, elle souhaite transgresser les normes du milieu contemporain et aller vers des créations plus libres, plus folles, plus osées.