sciences

The Make Of All Things

Giacomo Raffaelli

Mardi 20 juin 2017, à 19h30

Auditorium - Cité internationale des arts

« The Make of All Things », performance créée par l’artiste italien Giacomo Raffaelli s’inscrit dans le projet « With A Relative Uncertainty », lancé en 2014 en collaboration avec le National Physical Laboratory (Royaume-Uni) et le Danmarks Nationale Metrologiinstitut (Danemark). Grâce à un ensemble diversifié de travaux, le projet suit le processus de redéfinition du prototype du kilogramme, la dernière unité de mesure universelle encore définie par un objet physique. Dans ce projet, la figure d’une femme scientifique qui travaille au Bureau International des Poids et Mesures apparaît comme l’agent ultime du processus, et tente d’étalonner toutes les choses à un standard singulier malgré ses incertitudes relatives.

 

Giacomo Raffaelli (Italie, 1988) est un artiste visuel et un chercheur. Dans sa pratique, il travaille avec la photographie, la vidéo et la lecture-performance pour explorer les périphéries de la recherche scientifique. Il est actuellement en résidence à la Cité internationale des arts par le biais du programme de l’Institut français. Pour ce projet, il est accompagné de Clémence Hallé, doctorante en humanités environnementales dans le programme « Sciences, Arts, Création et Recherche » de l’Ecole Normale Supérieure.



---------------------------------------

“The Make of All Things” is a performance he examines the scientific methods used to define matter, engaging with a broader set of philosophical, political and sensitive questions raised by measurements.