Everyday Ceremonies - Gaston Zvi Ickowicz / auditorium|_@_|
film

Anişoara

par Ana-Felicia Scutelnicu

Mercredi 05 juillet 2017, à 19h30

Auditorium - Cité internationale des arts
liens (1)

Ana-Felicia Scutelnicu est née à Chisinau en Moldavie, à l’époque où cette dernière était une république membre de l’Union soviétique. Après avoir travaillé dans le milieu du théâtre au Bénin et en Afrique de l’Ouest, elle s’installe à Berlin et s’inscrit à l’Académie allemande du film et de la télévision (DFFB). Ses courts métrages, Între Ziduri (2007) et Hinterhof (2010) ont été sélectionnés dans des festivals internationaux et ont remporté de nombreux prix, tout comme son film Panihida, lauréat du prix pour les coproductions Allemagne-Europe de l’Est Robert Bosch en 2010, et du prix Cinéma XXI, lors de sa première au Rom International Film Festival en 2012. Il a par la suite été diffusé dans de nombreux autres festivals à Sofia, Wiesbaden, Sarajevo, Bucarest, Duisburg, etc.

 

Anişoara (2016) est son film de fin d’études au DFFB et son premier long métrage. Hommage à son pays d’origine, la Moldavie, le film dépeint le quotidien d’une jeune fille vivant ses derniers jours d’enfance. Après une première nationale au Festival international du film de Munich, il est présenté au Festival international du film de San Sebastian puis diffusé dans d’autres festivals prestigieux notamment à Varsovie, Thessalonique, Wiesbaden, Braunschweig, Trieste, Guadalajara.

 

Ana-Felicia Scutelnicu (Allemagne) est lauréate de la résidence croisée Ville de Paris - Medienboard Berlin-Brandebourg dans le cadre du programme de la Ville de Paris dédié aux artistes étrangers à la Cité internationale des arts. 

 

Synopsis : Anişoara est une fille de 15 ans vivant dans un petit village de Moldavie. Son village est situé dans une vallée pittoresque cerné de collines. Le quotidien est tranquille mais archaïque pour elle, son vieux grand-père Petru et son petit frère Andrei. En été, elle et ses amis partent pour la récolte de melon, et elle apprend pour la première fois l’amour. En automne arrive un étrange touriste allemand qui passera dans sa vie un bref instant. En hiver, Anişoara découvre la mer pour la première fois, avec Dragosh, le jeune homme dont elle est amoureuse. Au printemps, elle se languit de Dragosh, mais il finit par revenir avec une surprise. C'est la dernière année de l'enfance d'Anishoara dans cette vallée, avant de la quitter pour sa nouvelle vie d’adulte.

 

-------------------------------------------------------------------

 

After an international premiere at the San Sebastian International Film Festival (Spain), Ana-Felicia Scutelnicu presents her first feature film “Anişoara” at the Cité internationale des arts. A tribute to her native country, Moldova, the film tells the destiny of a young girl living the last days of her childhood and a way of life doomed to disappear.